Skip to main content

Yeux

warning: mysql_free_result(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /homepages/45/d289880206/htdocs/infoanesth/sites/all/modules/smfforum/includes/smf_api_2.php on line 95.

Beaucoup d'interventions oculaires peuvent se faire sous anesthésie locorégionale : chirurgie de la cataracte, trabéculectomie, greffe de cornée, décollement de rétine...Le choix de la technique dépend du type de chirurgie, des habitudes de l'équipe et de votre état général.

- Anesthésie locale : elle est réalisée à l'aide d'un collyre anesthésiant, il n'y aura pas de douleur pendant l'intervention, la sensation de pression et de froid peut être conservée.
- Anesthésie locorégionale : elle est utilisée quand la chirurgie a besoin d'une plus grande immobilité de l'œil. Elle consiste en une ponction afin d'injecter un anesthésique local qui diffusera ensuite aux nerfs. L'injection est peu douloureuse, il n'y a aucun risque d'atteinte du nerf optique, ni d'altération de la vision. Le risque de lésion vasculaire, musculaire, ou oculaire est minime.

  • Bloc péribulbaire : pour ce faire, l'anesthésiste fera une ponction à l'angle inféro externe de l'œil à endormir, il injecte ensuite autour de 6 à 8 ml d'anesthésique local.
  • Bloc caronculaire : l'anesthésiste utilisera un petit appareil pour écarter vos paupières (blépharostat) après l'application d'un collyre anesthésiant. La ponction se fera à l'angle interne de l'œil.


Après l'injection de l'anesthésique local, l'œil sera légèrement comprimé par un ballonnet pendant 10 minutes.

  1. Quelles sont les contre-indications de l'anesthésie locorégionale de l'œil?
  2. Cataracte