Skip to main content

Hémorroïdes

warning: mysql_free_result(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /homepages/45/d289880206/htdocs/infoanesth/sites/all/modules/smfforum/includes/smf_api_2.php on line 95.

Les hémorroïdes sont une affection bénigne, elles peuvent être opérées si elles deviennent gênantes malgré le traitement médical. Différentes techniques chirurgicales existent : hémorroïdopexie (repositionner les hémorroïdes dans le canal anal, cette technique est moins douloureuse), ou hémorroïdectomie.
Ces interventions peuvent se faire sous anesthésie générale ou rachianesthésie. Elles peuvent être en chirurgie ambulatoire, avec retour à domicile le soir même.
Avant l’intervention :
La consultation d’anesthésie est indispensable pour faire le point sur votre état général, et choisir la technique d’anesthésie avec vous.
Il est recommandé si vous êtes sujet à la constipation de prendre des laxatifs quelques jours avant pour éviter les selles dures les jours après l’intervention.

Le jour de l’intervention :

  • Le jeûne doit être respecté
  • Une prémédication vous sera donnée une heure avant l’intervention
  • Une voie veineuse sera posée
  • Selon la technique d’anesthésie choisie, elle sera faite avant de vous installer en position gynécologique. Si c’est une anesthésie générale, l'anesthésiste vous endormira rapidement par l'injection des médicaments en intraveineux après vous avoir au préalable oxygéné par le masque. Si la rachianesthésie a été optée, elle sera faite grâce à une petite piqûre en bas du dos.
  • A la fin de l’intervention, vous serez surveillé à la salle de réveil avant de pouvoir être ramené dans votre chambre.
  • La sortie est possible dès que tous les critères de sortie sont remplis.

Si c’est une hémorroïdopexie : il y a généralement très peu de douleur après l’intervention. Ce traitement devient efficace au bout de 1 à 3 mois. Parfois après la chirurgie, vous pouvez avoir des envies pressantes d’aller à la selle, ces sensations disparaissent habituellement au bout de quelques jours ou semaines.
Après une hémorroïdectomie : la douleur peut être importante, et peut être traitée avec des antalgiques adaptés. Elle s’estompera au bout d’une semaine.