Skip to main content

Blood patch

warning: mysql_free_result(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /homepages/45/d289880206/htdocs/infoanesth/sites/all/modules/smfforum/includes/smf_api_2.php on line 95.

Lors de la pose de péridurale ou de la rachianesthésie, il y a un risque de brèche de la dure-mère, causant une fuite du liquide céphalorachidien, responsable de migraines typiques : elles apparaissent au lever ou à la position assise, et disparaissent à la position couchée.
Quand ces migraines ne sont pas calmées sous traitement médicamenteux (caféine, antalgiques), le blood patch est indiqué.



Le blood patch se fait par l’injection de votre propre sang dans l’espace péridural au même niveau où on a posé la péridurale ou la rachianesthésie. Le sang  va former ensuite une sorte de patch adhérent à la brèche et la colmater.

La réalisation : la pose du blood patch ressemble à votre dernière péridurale ou rachianesthésie avec en plus un prélèvement de sang veineux au niveau du coude pour l’injecter ensuite à votre espace péridural. On injectera environ 20 ml de votre sang, l'interruption de l’injection se faisant dès l'apparition de douleurs lombaires.


 Après la réalisation du blood patch, le patient doit rester allongé pendant 2 heures.

Le taux de succès : les différentes études estiment que les chances de succès d'un premier blood patch correctement effectué sont de 70 à 95%. Un second blood patch sera efficace pour près de 100% des patients. Pour un meilleur taux de réussite, un délai de 48 heures doit être respecté. En revanche, il n’y a pas de délai maximum.



Les contre-indications sont les troubles de la coagulation ou un traitement anticoagulant en cours, un état infectieux, le refus ou l'absence de coopération du patient, un bloc anesthésique résiduel.



Les complications graves sont très exceptionnelles, des problèmes bénins peuvent survenir : lombalgies (17 à 35 % des cas), douleurs cervicales, radiculalgies (3,5 % des cas). Très rarement invalidantes, elles sont régressives en moins de 2 semaines.



On peut refaire plus tard une anesthésie péridurale après blood patch : différentes études montrent que l'efficacité de l'anesthésie péridurale n'est pas influencée par une précédente brèche  avec ou sans blood patch.