Déroulement de l'anesthésie

A l’arrivée au bloc opératoire, l’équipe médicale assurera :

Prémédication

Durant les heures précédant la chirurgie, votre niveau de stress est habituellement plus important. Pour votre confort et pour une meilleure qualité de l'anesthésie, l'anesthésiste vous fera une prescription de médicaments relaxant, à prendre un peu avant votre arrivée au bloc opératoire voire la veille si vous passez la nuit à l'hôpital.
La prémédication n'est pas systématique, on évalue toujours le rapport bénéfice/risque chez les patients très âgés, ou présentant des troubles de conscience, une insuffisance respiratoire sévère ou un syndrome de l'apnée du sommeil.
Les médicaments utilisés sont :

  • Atarax®(hydroxyzine), anxiolytique, antihistaminique
  • Les benzodiazépines: Xanax®, Hypnovel®.. : anxiolytiques, antiépileptiques, amnésiantes
  • Les anti H2 effervescents : Tagamet®, Raniplex® pour diminuer l'acidité gastrique
  • Les médicaments analgésiques préventifs : gabapentine

Déroulement de l'anesthésie générale

Une bonne oxygénation sera réalisée d’abord par masque, l’injection ensuite des médicaments vous plongera dans le sommeil. La respiration pendant l’anesthésie générale sera assurée par un respirateur relié à vos poumons par une sonde d’intubation ou par un masque laryngé. Votre endormissement sera entretenu par des gaz anesthésiques ou par des médicaments intraveineux régulièrement réinjectés.

Pendant l’intervention, l’anesthésiste surveillera la progression de la chirurgie, la profondeur de l’anesthésie, et votre état cardiovasculaire et respiratoire.

A la fin de l'intervention, l'arrêt des anesthésiques permet le retour à la conscience peu de temps après. Dès que vous serez suffisamment réveillé et avec une respiration correcte, on arrêtera le respirateur pour que vous puissiez respirer seul. La sonde d'intubation ou le masque laryngé sera rapidement enlevé.

Vous serez ensuite surveillé dans la salle de réveil jusqu'au retour dans votre chambre.

La surveillance de votre enfant lors de l'anesthésie

L'anesthésie, quel que soit son type, se déroule dans une salle équipée d'un matériel adapté à l'âge de l'enfant et à sa pathologie. Cette salle est vérifiée avant chaque utilisation. Tout ce qui est au contact du corps de l'enfant est soit à usage unique, soit désinfecté ou stérilisé. Votre enfant sera scopé, c'est-à-dire qu’il aura un monitorage de sa fréquence cardiaque, sa tension artérielle, son taux d’oxygénation, sa température corporelle…
Durant l’intervention, la surveillance sera assurée continuellement par le médecin anesthésiste ou par un infirmier anesthésiste qui veilleront à la qualité du sommeil et les constants cardiorespiratoires de l’enfant.
En fin d'intervention, votre enfant sera conduit en salle de réveil pour y être surveillé de manière continue avant de regagner sa chambre..

Le déroulement de l'anesthésie générale chez l'enfant

- Au bloc opératoire, dès que le monitorage cardiorespiratoire est posé, l'induction de l'anesthésie générale sera réalisée par masque administrant un gaz anesthésique à l'odeur agréable. Au bout de quelques minutes, l'enfant sera endormi suffisamment pour poser une voie veineuse périphérique.

- Dès que la vérification de la voie veineuse indique qu'elle est bien fonctionnel, l'anesthésiste peut injecter une dose de médicament supplémentaire avant de procéder à l'intubation ou à la pose de masque laryngé.

- Quand l'enfant sera totalement endormi, l'anesthésie locorégionale peut être posée.

- L'entretien de l'anesthésie se fait souvent par gaz halogénés, qui seront arrêtés à la fin de l'intervention et permettront un retour rapide à la conscience.

- L'enfant sera ensuite transféré dans la salle de réveil pour surveillance. Dès la confirmation de l'état satisfaisant de l'enfant, il pourra repartir dans sa chambre.