Prévention de la phlébite

La prévention de la phlébite est nécessaire si l'évaluation préopératoire établit une augmentation du risque thrombotique.

Les facteurs de risque :
- Antécédents de maladies thromboemboliques (phlébite, embolie pulmonaire...)
- Cancer
- Thrombophilie
- Paralysie des membres inférieurs
- Immobilité, alitement
- Obésité
- Age supérieur à 40 ans
- Insuffisance cardiaque et respiratoire
- Syndromes myéloprolifératifs
- Syndrome néphrotique
- Hémoglobinurie paroxystique nocturne
- Maladies inflammatoires de l'intestin
- Tabagisme
- Contraception oestroprogestatif, traitement hormonal substitutif
- Varices

Les chirurgies à risque élevé de phlébite :
- Prothèse totale de hanche, de genou, fracture du col du fémur
- Polytraumatisme grave
- Chirurgie de l'obésité
- Chirurgie carcinologique
- Chirurgie du foie, pancréas, colon, rein, prostate, vessie
- Hystérectomie par laparotomie
- Prolapsus (descente d'organes)
- Traumatisme médullaire, chirurgie intracrânienne

Les chirurgies à risque modéré de phlébite :
- Fracture pied, jambe, diaphyse fémorale
- Chirurgie digestive en urgence, ou d'une durée supérieure à 1h
- Hystérectomie par voie basse ou sous coelio
- Césarienne en urgence
- Coelioscopie supérieure à 1h
- Mastectomie
- Laparotomie exploratrice
- Laminectomie
- Ostéosynthèse du rachis

Les moyens de prévention :
- Les héparines de bas poids moléculaires (HBPM) : Lovenox®, Fraxiparine®, Innohep®, Fragmine® en injection sous cutanée sont les plus utilisés.
- L'héparine non fractionnée, en injection sous cutanée ou en intraveineux en continu est la seule utilisable sans modification de la dose dans les insuffisances rénales sévères.
- L'Arixtra®  peut être utilisé dans la prévention de phlébite pour les prothèses de hancche, de genou, fracture du col de fému, ou la chirurgie digestive majeure.
- Les nouveaux anticoagulants oraux : Pradaxa®, Xarelto®  ont pour l'instant l'autorisation dans la prévention thromboembolique après les chirurgies orthopédiques.
En dehors des médicaments, des moyens mécaniques sont également utilisés :
- Bas de contention à porter en per et post opératoire
- La compression pneumatique intermittente
- La marche si déambulation possible